top of page
Rechercher

SOLSTICE D'HIVER - Célébration celte du retour de la lumière

Cet événement céleste célèbre la nuit la plus longue de l’année, avant le retour de la Lumière ! A partir du solstice d’hiver et ce jusqu’au solstice d’été, les jours vont commencer à s’allonger.

Ces moments de bascules cosmiques (comme les Solstices et les Equinoxes) ont une incidence énergétique. Les Celtes le savaient.

Les flux régis par les lois du vivants sont en prise directe avec l’ensemble des cycles qui s’interpénètrent et tiennent en équilibre nos mondes visibles et invisibles, ,os terres, intérieures et extérieures.

Selon la transmission de l’Esprit de la Tradition du chamanisme celtique, le solstice d’hiver se célébrait traditionnellement par une veillée autour du feu, au cœur de la maisonnée, entourée de son clan, de sa famille.

A ce moment charnière, celui du passage de l’hibernation à l’expansion, les celtes faisaient des offrandes, notamment à leurs Esprits alliés et de la Nature. L' offrande est alors chargée d’intentions pour la naissance de ce nouveau cycle, comme des graines semées dans la terre. Elle est encore gelée la terre, mais qui, fécondée par la lumière, activera le potentiel vertueux de la graine. Les prières sont tournées vers la réalisation de nos souhaits, en abondance.

L’abondance est une valeur importante pour les Celtes, une abondance chargée de sagesse : celle reçue parce que partagée.



L’esprit de gratitude – une percée de lumière dans la nuit


L’esprit de gratitude – une percée de lumière dans la nuit La gratitude crée une brèche de lumière dans l’obscurité de nos esprits. La gratitude, c'est d'être conscient de l’interdépendance. Nous sommes le fruit d’innombrables influences passées, présentes, ou en potentiel, sans lesquelles nous n’existons pas. Activer notre esprit de gratitude est sourcé dans cette conscience. L’intention est alors de réaliser que nous ne sommes qu’une facette d’un grand continuum aux innombrables ramifications, une toile dans un état continuel de création. L’oublier, s’en isoler, provoque un grave déséquilibre dont nous entrevoyons les conséquences aujourd'hui. Ressentir et partager de la gratitude est essentiel pour les temps à venir auxquels nous serons confrontés. La gratitude est et était la 1ere expression, dans bien des cercles claniques des peuples natifs.

L’esprit de gratitude est un don que la communauté humaine détient.

Elle soutient notre évolution spirituelle, intimement maillée au déploiement de notre Amour. Beaucoup de chagrin se déplace dans le monde maintenant, il remonte à la surface et bouillonne.

Nous pouvons alors être tentés de chercher à nous rassurer, au risque de nous accrocher aux branches amarrées à la rive

et de ne pas suivre ce flot puissant de purification qui est à l’œuvre. Pourtant, ce flot intense nous met au défi de nous y jeter, dans le courant de ce fleuve, de nous dépouiller, de nos vieilles mémoires,

d'aller de l’avant, plus « grand », plus conscient, plus clair, plus vibrant.

Mais alors... pour quelle destination ? La "Source" au plus profond de nous. Notre nature ultime. Selon la tradition de nos ancêtres celtes, elle est pure Conscience, pure Lumière, pur Amour. Au sein de cette lignée traditionnelle celte, est logée une compréhension du pouvoir de la gratitude. Pour les Celtes, c'est un élément essentiel pour générer des relations saines entre les êtres sensibles et les esprits des autres mondes, à tous les niveaux.

Être reconnaissants nous permet de rester en équilibre spirituel, d’accélérer notre processus d’évolution. Être reconnaissant de ce qui nous est offert, ce qui nous permet d’exister, d’avancer sur notre chemin.

Nos ancêtres en mesuraient l’importance.

C’était l’esprit d’offrande. L’offrande n’est pas un acte, ni une pensée. L’offrande est Amour.



Plus la gratitude est emplie d’amour, plus l’effet de l’offrande est puissant. Soyons reconnaissants, pour nos ancêtres, pour nos proches, pour toutes celles et ceux sans lesquels nous ne pourrions exister et cheminer vers le meilleur de nous même, pour la Nature et ses incommensurables médecines, pour nos Esprits alliés et leur bienveillance, leur soutien indéfectible. Si nous le pouvons, réunissons notre clan ces jours proches du 21 décembre. Exprimons, partageons notre gratitude, au cœur de ces nuits d'hiver. Créons la brèche, une claire et vibrante lumière. Et puis, si nous le souhaitons, déposons nos requêtes à l'Esprit du feu, ou remettons-les à l'Esprit du Vent ou de nos guides spirituels.

Souhaitons qu'elles se réalisent... Pour le meilleur.


Julie Cabot Nadal

159 vues0 commentaire
bottom of page