top of page
Rechercher

Rencontrer mon Animal de pouvoir

Animaux de pouvoir, animaux totem, qu’elle réalité se cache derrière ces mots qui parfois nous rendent curieux, voir nous appellent ?


Intuitivement, nous pressentons qu’ils sont comme un pont entre nous et les mondes invisibles bénéfiques.


Qui sont ils ? Comment les découvrir ?


Les Celtes était un peuple dont la vie entre mondes sensibles et monde tangible était commune, quotidienne. Leur recours aux animaux de pouvoir de leurs terres était le prolongement d’une connaissance fine de leurs comportements.

Comme tous les peuples « naturels », autrement dit conscient de leur appartenance à une toile de vie reliant tout, les Celtes communiquaient avec l’esprit des animaux de pouvoir, pour répondre à leur doutes, à leurs besoins de guérison, pour les soutenir dans leur évolution.


Le contexte historique celte était en prise avec la guerre. S’ils ont eu également recours à l’aide des animaux de pouvoir pour livrer bataille, comme par le biais de la pratique de la métamorphose, ce peuple érigeait la paix comme une des valeurs pilier de leur culture.

Selon les transmissions que j’ai reçu de l’Esprit de la Tradition du chamanisme celtique, le peuple celte était comme coincé dans ce climat de conflit. Cela n’en faisait pas un peuple de barbare pour autant. Bien au contraire. Leur culture était hautement raffinée, leurs esprits sous tendu par une quête d’évolution, leur Tradition spirituelle élaborée tout en permettant une connexion directe avec les éléments du vivant.




Qui sont les Animaux de pouvoir ?


Les Esprits animaux de pouvoir sont des Esprits alliés de l’humain, bienveillants, émanation de la Source (Pure lumière, pure conscience, pur amour).


Leur apparence sous forme d’animal lors de nos voyages chamaniques répond à une fin pédagogique. Un code de langage pour nous faciliter la connaissance de leurs attributs.


Lorsqu’un celte voyait apparaître un Ours, une salamandre, une araignée, un aigle, ou tout autre animal, l’esprit le mettait sur la piste des qualités avec lesquelles le Celte allait entrer en connexion, dont ils allaient pouvoir bénéficier.


Les animaux de pouvoir sont présents dans toutes les Traditions chamaniques. Leur présence en fait la spécificité du chamanisme. Dans d’autres Traditions, on ne retrouve pas cette présence.


On peut ainsi découvrir leurs traces datant du plus profond des âges de l’humanité, dans des peintures rupestres.


Le bestiaire celte est vaste, mais parmi les nombreux esprits concernés, les celtes étaient dotés de deux animaux de pouvoir dès leur naissance. L’un visait à la protection de l’être, tout du long de sa vie, l’autre à soutenir son évolution spirituelle. Nos animaux de pouvoir sont intimement adaptés à noter être profond. Leur capacité d’ominscience en font des êtres dont la connaissance de nos différentes strates est parfaite. Leur mission est bel et bien de nous soutenir dans nos transformations profondes.



En plus de ces deux animaux de pouvoir, alliés de toute notre vie, d’autre peuvent intervenir de façon plus ou moins ponctuelle et longue, selon ce que nous traversons et les qualités dont nous avons besoin.


Comment rencontrer mes animaux de pouvoir ?


La rencontre se fait plus aisément lors d’un voyage chamanique dédié à cette rencontre. L’animal nous apparaît ainsi dès les premiers instants du voyage, soit dans son entièreté soit par « petites touches ». Ici un museau, là une oreille, là une patte. Dès ce signe apparu, la connexion est réalisée, l’animal révélé.


Par la suite, il sera possible de communiquer avec lui lors d’autres voyages chamaniques.

Ils seront alors toujours réalisés dans le monde d’en bas, le monde de nos profondeurs.


D’autres façons permettent de poursuivre cette communication, parfois moins aisée du fait de l’accaparation de l’expérience par notre mental, mais avec un peu de pratique, tout aussi possibles :

lors de songe, de rêve éveillé, de marche visionnaire.


Parmi nos animaux de pouvoir, peuvent apparaître, et nous pouvons en être surpris, un animal mythique, telle que la Licorne, un Dragon, et bien d’autres encore.

C’est par le biais d’un contact physique direct avec l’animal que celui -ci nous révèle notre connexion intime. Nous nous trouvons à voler sur son dos, voir à être mangé par lui…. Ce contact traduit que l’esprit animal mythique est un de nos animaux de pouvoir, lui aussi.


En dehors de leurs animaux de pouvoir propre, les Celtes pratiquaient la connexion également avec les autres, selon les circonstances : Connexion avec le sanglier pour développer témérité, avec le loup pour gagner en endurance et patience, le corbeau pour aider au transfert de conscience au moment de la mort….


Nous comprenons par là combien nombreuses étaient les occasions de demander leur aide, tant le bestiaire celte est vaste et riche.


Comment communiquent nos animaux de pouvoir avec nous ?





Lors de voyage chamanique, le mode de communication peut varié, selon les personnes, selon les circonstances. Ce mode de communication peut évoluer au cours d’une vie.

Des sensations dans le corps, des images projetées dans le fond de notre mental, des sons.

Le plus ardu, au début, et de savoir « interpréter «  l’information qui nous parvient. Mais que le message ait été intelligible par notre mental ou non, l’information a été déposée dans les différentes strates de notre être. A nous de la laisser émerger, décanter.


Nos animaux de pouvoir peuvent également nous apparaître par un jeu de synchronicité des signes saisissants.


Ce n’est pas tant leur présence à nos côtés qui peut faire défaut, mais plutôt notre capacité à percevoir leur aide, leurs tentatives d’apparaître depuis le monde invisible, dans notre monde tangible. Esprits alliés, depuis notre naissance, jusqu’à notre mort. Alors, avec gratitude, nous pouvons réaliser, comme le faisaient le celtes, un autel, pour les remercier d'être à nos côtés, chaque jour.


Plus nous les prions, plus notre corde de connexion avec eux s'intensifie. Plus nous leurs faisons d'offrande, avec l'esprit du cœur, mieux nous bénéficions de leur médecine.


L'animal de pouvoir devient notre allié, ami, intime.


Julie Cabot Nadal



78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

OSTERA

Comments


bottom of page